Was Peche

Le Graal en quelque sorte

dimanche 15 novembre 2015 par Pesca

Un mois ... un mois que l’on a pas fait un vrai poisson. J’ai bien eu des suivis au popper, des départs de folie au broumé suivis de casses tout aussi belles ( je vais arrêté les tests de montages à la con ). Bref, vous l’aurez compris, ce mois de Juillet a vraiment été catastrophique même si on a passé de bons moments au bord et sur l’eau.
Hier, avec le Ju on décide de se faire une sortie, la météo est belle et on est remonté à bloc pour faire un beau poisson. Décision prise, on monte au Rhône ! Cannes, autorisation, bague et glacière à bord, tout est prêt pour passer une bonne journée.

Arrivé sur place, énormément de bateaux au broumé au large de la grande bouche, concours du Ganchou d’Or oblige mais c’est pas grave, la zone que l’on veut pêcher est plus basse que la zone délimité pour le concours. Sur place, l’eau marron du Rhône est bien en place, les mouettes tapent de partout dans les anchois, ça sent bon ! Sauf qu’au bout de 30 minutes à attendre une chasse, on comprend rapidement que ça va être assez compliqué pour ce matin. Au final, on verra 4 chasses dont une où on a pu faire un demi lancer dedans, bref c’est pas la folie. Sur les coups de 11H30, toujours rien, je propose à Ju de se rapprocher du bord pour chercher une liche en attendant que ça s’active.

Première pointe sableuse repérée, on s’arrête non loin et les remous en surface ainsi que les éclairs dorées trahissent nos amis les liches, elles sont bien la. Sur la deuxième dérive, un missile fonce sur mon stick et voila que la danse jusqu’au bateau est lancer. J’attaque puis j’attaque plus, je viens voir je repars et ça sur 30 mètres. Le palpitant est à 3000 mais comme à chaque fois, le poisson repart sans attaquer le leurre.

Voila ce qui fait la beauté de ce poisson, pourquoi on passe des heures, des mois, des années à le chercher. Depuis 4 ans maintenant j’essaye d’enf aire une au leurre et c’est à chaque fois le même cinéma à plus ou moins prêt l’activité du poisson, mais à chaque fois c’est un spectacle magique.

On va continuer sur la zone mais nous n’auront plus de suivis. Quelques mouettes un peu plus loin nous donnent envie de bouger alors on va voir ce qu’il se passe. Des grosses boules d’anchois sont portées par le courant mais rien qui chasse dedans mis à par les oiseaux. On commence alors à pêcher la zone et au premier lancer, suivis de liche sur mon stick jusqu’au bateau ... Suivi rapidement par Ju avec de beaux remous derrière son popper, ce poisson va nous rendre fou ! Quelques minutes plus tard, un autre missile monte sur le popper de Ju, sa canne est pliée en deux le frein chante un peu ( même s’il était encore réglé pour le thon, faut bien les ferrer ces poissons ) et décroché. Je vous jure, s’il y a bien un poisson qui se mérité, c’est celui la.

On va continuer les dérives, quand soudain, la chance décide de tourner et c’est l’attaque franche sur le popper de Ju, gros ferrage et le poisson est bien pendu, enfin ! La pression monte, popper armé Barbeless, faudra pas de faute sinon au revoir le poisson. Mais parce qu’il doit y avoir un jour où certaines choses commencent quand d’autres finissent, ce poisson finira à bord, à la plus grande joie sur le bateau !

Je crois qu’on est content, non ?

La suite de la journée sera entrecoupé entre des aller / retour vers le large pour chercher les thons qu’on ne trouvera pas, des suivis et des attaques sur les poppers mais sans se piquer et quelques victuailles en tout genre au beau milieu de nul part, juste à profiter !

La malédiction de la liche est vaincue, celle des douilles de Juillet aussi, j’espère que Aout va continuer sur cette lancée, surtout qu’à partir du 15, ce sont les vacances !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1964 / 623957

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Lancer de leurre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License