Was Peche

En Rade Nord c’est deux par deux...

vendredi 17 août 2007 par Congriste

Récit d’une terrible journée péla au broumé. Racontée par Timat puis Chercot, je me charge du dénouement.

Si c’est le boss qui le dit, c’est que ça doit être vrai


Photo 884
envoyé par Timat1

C’est pourtant pas la concentration qui nous a manquée.

Et oui Waldo que le bilou prenne exemple : ici les hommes triment...

... et les femmes ont le sourire !

Les enfants ne sont pas en reste...

... sous l’oeil attentif du papa :

... et tout ça fait que la matinée commence pas mal !


Photo 1982
envoyé par Timat1


Photo 1984
envoyé par Timat1

Magnifique combat, tres beau poisson. Un régal de voir la mere et le fils cannes en main se croiser à l’arrière du bateau !

C’est vrai qu’à l’avant, le papa rame un peu pour mettre de l’ambiance...

Eh oui Phil... et côté ménage ce bateau ne manque pas de produit d’entretien !

Enfin voilà, à l’heure du Fly on en était là : un certain contentement sur les visages de maman et de minot....

... et une tres légère crispation sur celui de papa.

Rien de grave en fait. Juste peut être l’envie d’en découdre avec un (vrai) poisson, et peut être aussi l’ambition de recoller qu score de la Rade Nord... Allez savoir !

Sage et pensif Chercot médite.

Les faits sont têtus ! Mentalement Chercot refaisait mille fois les comptes, luttant contre une réalité implacable lorsqu’ IL apparut :

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais on croise régulièrement sur ses lieux de pêche de véritables phénomènes...

Entre le casse couilles qui vient mouiller dans tes lignes ou le boat suréquipé qui triomphe avec une poignée de bogues, la palette des "phénomènes" est tres vaste.

Le notre, ce jour là était d’un genre particulier.

Etait-ce parcequ’il venait du Nord de la rade ? Etait-ce les formes si harmonieuses de son bateau ? toujours est-il qu’il nous gratifia de longues heures durant d’une magnifique action de pêche :

Oui, enfin, bon... pour l’instant il travaille

Et à bord l’ambiance ne s’améliore pas :

Té, vé, en plus il à sondé....

C’est précisément à ce moment là que le Boss apparait.

A-t-il senti le doute gagner son équipage ? Ou peut-être une réputation à défendre face à un concurrent incongru ??

A moins que la digestion des pâtes à l’aïl soit arrivée à son terme

Toujours est-il que les grands moyens vont être déployés. Il faut absolument réagir !

Bon résumé de la situation :
L’heure du Fly à sonnée, le minot à sorti deux billars et seule Chercozette nous évité la becouille...
Le Papé d’à côté tire sur sa canne depuis une heure...
L’humeur de Congriste s’assombrit de seconde en seconde...
On est mal.

La rade Sud se saisit de la canne (je donnerai pas de nom, on est pas comme ça au Nord ) et là, l’impensable, l’inoui se produit :

RIEN

On est abasourdis, aterrés, les mots nous manquent...

Et pendant ce temps là :

La mer est un univers impitoyable.

Le Gari est désemparé comme pris dans la tourmente qu’entraine dans sa chute l’éfondrement d’un mythe... (je la refilerai à Geni celle-là).

Je prends Chercot dans mes bras, je lui caresse la tête et tente vainement de calmer les gros sanglots qui font tréssauter ce grand gaillard abandonné à sa détresse.

Allez vaï ! Au diable nos joutes radesques ! L’esprit de WAS est dessus de nos rivalités.

On ne peut pas laisser un ami, même s’il habite Aubagne, au fond de l’abyme.

Après quelques paroles apaisantes, j’extirpe des mains crispées de Chercot la cannes maudite, je l’esche simplement selon les rites traditionnels en pratiques entre méjean et Couronne et la confie à mon infortuné camarade.

La suite :


Photo 1989
envoyé par Timat1

Ah pour le coup il a retrouvé son entrain le Chercot
Et comme le moulinet (le cabo du Nord) il chante :


Photo 1990
envoyé par Timat1

Et c’est parti, chassez le naturel et le Chercot redevient narcoi :


Photo 1986
envoyé par Timat1

... c’est marrant d’ailleurs cette allusion au temps qui passe !


Photo 1987
envoyé par Timat1

Ah qu’ils sont beaux nos amis sudistes !

La joie qu’amène avec lui ce joli poisson irradi jusque sur Congriste qui lache son single baril pour une simple gaffe !

Admirez. Le geste est superbe


Photo 1993
envoyé par Timat1

Chercot, la conclusion t’appartient

Donc maintenant il est temps de rendre à César......................

Timat avait comme mission ce jour là de faire un peu oublier le ratio 3/1

Donc pour ce mettre en condition de bon matin Timat réclamme SON déjeuner afin de mettre toutes les chances de son coté.( je vous rapelle qu’il n’est que 8h00 )

MêmeCongriste n’y résiste pas c’est vraiment trop tôt

Il a tout ruiné à lui tout seul, en fait la taquetique du Timat est simple :
Il nous ruine à l’apéro comme ça le champ est libre.......

Bon maintenant qu’il est chaud on peu passer au choses sérieuses

Ah j’oublié un truc, voilà le petit dej de Timat

Alors bien sûr la tactique fonctionne, à 9h30 il nous a ruiné

Donc les tofs deviennent plus délicates à prendre

Donc on tente le coup de se maîtriser un peu pour prendre en photos l’essssssploit MAGNIFIQUE de M. TIMAT, car cette fois ce sera 1 départ et 1 poisson.
Il nous faut assurer un max car cet exploit ne se reproduirat pi tète pas de si tôt.....

En avant la musique du frien :

Là M. TIMAT nous en mets plein la vue, technique, calme, anticipation, bref il avait bien caché son jeu en nous broumégeant à le sortie précédente

Elle arrive.....

Ensuite Congriste d’un coup de gaffe viril et précis met à bord la bête :

Timat peut maintenant poser pour la postérité :

Bon le poisson affichera à peine 883g sur un peson officiel de la rade sud.

Nous ne retiendrons pas ce détail de l’histoire car ce n’est pas le plus important, mais il était toutefois utile de le préciser ( objectivité oblige, le peson de la rade sud enlève 5kg )

EPILOGUE

Et Oui, on l’avait oublié celui là

En fait après un combat épique commenté largement par Timat qui nous répéta longuement que les mecs en barquette sont les meilleurs, qu’il venait certainement de la rade nord, nous vimes apparaitre un aileron mou battant la surface.......et oui vous avez compris, notre infortuné voisin avait touché un mola mola, le fameux poisson lune. De dépit il coupa la ligne.

Et bien sûr nous de commenter : "c’est vrai les mecs en barquette, pour prendre les molas, ce sont les meilleurs, surtout quand ils viennent de la rade nord....."


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2853 / 631468

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Pêche au broumé   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License