Was Peche

Devoirs de vacances : vacances en EUSKADI

mardi 21 août 2007 par Congriste

Quelques sessions pêche au leurre en pays Basque par Simon. C’est comme chez nous un pays magnifique....mais avec un peu moins de soleil.

Bon les gars, j’avais deux trois photos de mes vacances en juillet sous le coude, en plus les mangeurs de chichis m’ont dit que les leurristes ne postaient pas assez de photos...

Donc, j’étais au pays basque à Biarritz

Mercredi 18 juillet - 1er Jour

Je trépigne d’impatience, je n’en peux plus d’attendre, nous venons de faire les courses et la marée descend vite…de l’appartement je vois le spot et la digue qui se découvre à vitesse grand V.
J’avais l’intention de faire le début de descendante, mais voilà, le temps de me préparer on va faire la fin de descendante et étale de basse mer.

Je suis un peu fébrile et pour tout dire je doute un peu.
En arrivant, je peigne méticuleusement les spots intéressants au leurre de surface…assez dur à pêcher, l’océan est relativement calme, mais le courant et la houle me gênent un peu selon les endroits que je décide de pêcher…pas une attaque.

Pas grave, je me ballade de rochers en rochers, de trou en trou et explore les failles et m’amuse avec leurs habitants.

Je trouve un coin vraiment intéressant à pêcher de la plage…deux, trois lancers…je me dis que le quatrième va être le bon. Et là je me fais siffler….Oh Ptaing…alerte à Malibu qui débarque…arrêté préfectoral, pas le droit de pêcher de 10h à 19h monsieur !!
(il fait gris et il n’y a pas un baigneur à l’eau)
M’enfin le jeune en short rouge est super sympa, du coup je ne m’énerve même pas et vais voir ailleurs.

De l’autre côté de la digue je tombe sur un spot superbe, le niveau de l’eau a bien baissé, cela me permet d’avancer beaucoup plus loin (je suis en maillot et l’eau est très bonne)
Sur la photo on voit des surfeurs à gauche qui tentent de surfer mais les vagues sont bof.
Sous l’eau il y a de la vie, des Vérades ENORMES !!

Le lieu est maintenant superbe, un très fort courant latéral, beaucoup (c’est un euphémisme) de rochers affleurent, quelques trous assez profonds qui doivent servir d’affuts…si je pique du poisson ça va être chaud !
Je mets un leurre a bavette qui descend peu pour tenir le courant et ne pas me tanquer dans la roche (ça, ça va être le plus dur).
Troisième lancer et tac… attaque très brutale en passant au dessus d’un trou à 5 mètres de moi…mais combat pas brutal, c’est un pin’s très nerveux mais un pin’s

Cela fait quand même plaisir

Quelques lancers de plus et je double la mise…un peu plus gros…

Je me prend à rêver d’un gros…je grossi la taille du leurre et change de spot, la marée est à l’étal et de nouveaux rochers en bout de digue sont découverts…un spot que je lorgnais depuis un moment.
Et voilà un pin’s de plus très gourmand.

Je suis très content de cette première journée, pas de gros mais j’ai eu des touches et bien repéré le spot…demain ça devrait bien aller (j’y crois)

Jeudi 19 juillet – 2ème jour

Aujourd’hui les conditions sont beaucoup plus méditerranéennes, très peu de houle, eau très claire et peu de courant…je décide de pêcher plus tôt la descendante.
Un petit vieux me dit que j’arrive trop tard et que ça sautait de partout ce matin !
Il me dit aussi qu’il n’y a plus de poissons et que à ma place les trois petit que j’ai pris la vieille, il les aurait bien mangé…
Bon au boulot ! Là je pêche beaucoup mieux qu’hier, je commence à avoir l’instinct du spot, ceci dit l’eau très claire n’aide pas…et je suis tout content de sauver la bredouille. Vivement du gros, la nurserie ça va un moment !!!

Vendredi 20 juillet - 3ème jour

changement de temps, vent fort et pluie...

Aujourd’hui je sors la 3,00 mètres, la mer bouge plus et vu l’environnement il faut pouvoir brider un hypothétique beau poisson !
J’attaque la descendante bien plus tôt, presque après la pleine mer
Je tente tout mais rien n’y fait, j’arrive juste à piquer un demi-pin’s sur un leurre disco offert par Rémy

Bref, après ces trois jours le bilan est mitigé pas de bredouille certe, mais toujours pas de poisson correct et j’aimerai que celà change...
Ceci dit je me régale et après tout c’est bien là l’essentiel.

Le quatrième et dernier jour les conditions ont enfin été bonnes et c’est là que j’ai douillé

La fin des vacances j’ai fait du sport et profité de ma famille !
Dommage, j’avais déjà sorti du lourd là bas, j’espère y refaire un tour à l’automne


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1691 / 631968

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Lancer de leurre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License