Was Peche

Bilou en corse

mardi 13 novembre 2007 par Congriste

Récit fleuve de la bande à Gutch au retour de ses vacances en Corse. Ils rêvaient d’un denti.....et ils l’ont eu ! Jihème est tombé amoureux des rasons. Raconté en plusieurs épisodes par Waldo, Gutch et Jihème.

Voilà ! c’est le retour de l’île de beauté

la sortie de l’eau avec l’ami rouque

les embouteillages marseillais

une attente interminable

un salut à la bonne mère pour le voyage !

il y eu l’accueil de vairon et sa famille, mais aussi la tempête !

il y a eu beaucoup de houle résiduelle, il y a eu des corps morts qui on pétés (dont le fils à vairon et son voilier) on arrive, c’est le déluge !

il n’y a pas eu de dodos corses, mais il y eu des pageots

la mer plus clémente, il y a eu le jardin

il y a eu des vifs transformés en soupe

de belles vives délicieuses

le premier barra pour waldo

des poissons fabuleux au niveau gustatif

chapeau les rasons

le denti de vairon

le denti de waldo qu’elle a remis à l’eau (1kg)

la neige en corse

quelques problèmes techniques

des expériences de pechographe manuel

le début d’une collection automne- hiver

il y avait une traîne sérieuse aux severeaux ds les 30/40m avec vairon et moi, mais il y avait une mauvaise traîne au plastique dans les 12m avec waldo et gutch,
, eh bé c’est la mauvaise traîne qui a gagné, avec un mauvais vitala plombé , comme quoi !

les dents

les bêtes

Ça a été une réelle surprise ! Après 4 heures callé aux vifs, rien de rien ! Je dis au Gutch (Jihème était avec Vairon sur son bateau), bon kesse qu’on fait ? Et si on traînait un coup (c’était 13 heures) et on rentre tout doux vers Ajaccio COMME ÇA ON RENTRERA TÔT POUR UNE FOIS !!! Maou, au bout de pas plus de dix minutes de traîne, paf le denti !!
Inutile de préciser qu’on est rentré tard…

et les staches :

un petit clin d’oeil a rouque et les saintlouisiens

Ce qui est rigolo, c’est que quand je l’ai salabré j’ai cru qu’il rentrerai jamais dans le salabre ! Et une fois qu’il a été sur le bateau il me semblait tellement gros que j’aurais misé sur 8 Kg. En fait il n’en faisait que 6, mais c’était impressionnant…
Que du bonheur !

On s’est vraiment régalé, le Jihème avait pris naturellement l’allure nonchalante Corse :

Moi fidèle à mon poste à l’avant de Bilou, en rêverie devant les îles Sanguinaires

Le Gutch qui fait mumuse avec son denti (soupir) !

En arrière plan la Madré qui nous a concocté de super petits plats durant tout le séjour !

Ah et j’oubliai le plus important : UN CHAT CORSE !

De retour des Cévennes, je m’aperçois que la bande a fait un beau reporting sur notre séjour Corse.

Que dire de plus en n’oubliant pas de remercier encore une fois Vairon2a et sa famille qui nous ont été d’un secours précieux (accueil, emplacement au port, coût, manutention du boat, ect....)

Un merveilleux séjour trop court, à peine le temps de s’adapter qu’il faut déjà partir.

Amusant de voir tous ces corses présents sur les pannes, l’air nonchalant à chaque retour au port quotidien.
Quand je demande au capitaine du port qu’est-ce qu’ils font là tous les soirs, il éclate de rire et me dit :

"Ils vous attendent pardi, c’est l’attraction du jour, des continentaux qui débarquent avec leur bâteau pour pêcher dans leur jardin, faut le voir quand même..."

Un dernier regard sur les îles sanguinaires...

Cette belle grosse vive qui a fait des bisous au pied de jihème...(quelle idée de shooter dedans pieds nus... )

Waldo qui tremble dès qu’on traîne au milieu des ferries...

Jihème qui veut se payer ma tête.......de denti

Ah les joues du peï avec un bon fly....

Puis c’est l’heure du retour en attente d’embarquement...

Et voilà notre couple infernal, meules au vent , cinglant vers le continent à un bon 23 noeuds...


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 8817 / 630068

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Traîne côtière vif et leurre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License