Was Peche

Le loup et les blades...

samedi 22 mars 2008 par Congriste

Cette saison, peu de loups et peu de reportage de pêche au leurre sur WAS. Heureusement Delta tient la boutique......et comment !

Petite sortie ce matin : c’est mon seul créneau de libre pour cette semaine et il se trouve que ça coïncide avec une belle petite météo...

J’arrive au bord de l’eau vers 8h30, et comme espéré, la mer est déjà superbe, avec des écumiers qui commencent à bien se former bien que le vent soit très modéré !

J’attaque sur un poste qui est bien exposé et bien brassé : ça a l’air très prometteur mais je lance et relance dans l’écume sans relâche, et pas l’ombre d’une attaque ! J’insiste et après une bonne demi-heure, ça y-est : le bonne grosse attaque, leurre bloqué net comme si j’avais accroché le rocher, suivi immédiatement d’un départ musclé du bestiau qui me prend du fil malgré le frein règlé très serré !
Mais moins de 5 seconde après, temps suffisant pour me rendre compte qu’il s’agissait d’un gros poisson, celui-ci se décroche... Je ne vous explique pas l’ampleur de la dilatation testiculaire !!!

J’insiste alors lourdement au même endroit, pendant une heure environ, mais plus rien : je me doute bien que vu la façon dont je lui ai tiré sur la gueule, il n’est pas près de regoûter à mon ersatz de sardine !
Je finis par me résoudre à abandonner le poste et avance d’une centaine de mètres vers un écumier qui est également très beau ! 1er lancer et une attaque : mais ce n’est pas gros et ça donne des petits coups de tête nerveux, il s’agit d’une oblade ! en 1/4 d’heure, j’en sors 3 belles au même endroit...

J’insiste un peu, mais plus rien.
Avant de poursuivre sur le poste suivant, je décide de revenir à l’endroit du décroché matinal, sans grand espoir ! Je lance depuis 10’ quand de nouveau une superbe attaque : la 1ère avait eu lieu en bout de lancer, à la limite de l’écume et de l’eau claire, celle-ci survient à 5m du bord, en plein dans le bouillon ! Le poisson me prend du fil, une vingtaine de mètres en plusieurs fois : il est très combatif et je sais sans le voir que c’est à nouveau un bestiau...

Puis il finit progressivement par venir, et fait surface . Il se débat encore violemment en surface et teinte l’écume de rouge : je peux constater qu’il a le leurre entièrement dans la gueule et qu’il saigne visiblement. Puis rapidement il faiblit et je peux alors me concentrer sur le salabrage qui s’annonce des plus compliqués au vu de l’état de la mer à cet endroit. Bien calé sur le rocher, j’attend une bonne dizaine de minutes l’accalmie favorable (temps qui sera suffisant pour me faire rincer copieusement ), et hop dans le filet du premier coup !

Un très joli loulou de 5,3 kg

Il est maintenant presque 11h, j’ai un joli poisson et suis trempé jusqu’au slip : 3 bonnes raison pour plier le matériel et rentrer !
Je me pose quand même la question : celui que j’ai sorti était-il le même que celui que j’ai raté le matin ?


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3097 / 628253

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Lancer de leurre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License