Was Peche

Une capture EXCEPTIONNELLE...!!!

samedi 22 mars 2008 par Congriste

Il n’y a qu’ici qu’on peut voir ça, un mélange de Chapi Chapo et d’Hemingway à la sauce Côte Bleue. Timat va bientôt changer de bateau et avant le grand saut il fallait bien une sortie d’exception pour Soledad.

Ce matin là.....

Bravant une météo calamiteuse, une barquette s’élança sur les flots.

Nous ne sommes pas comme ces pescailleurs de rade Sud, se dit son capitaine, la houle et le mauvais temps n’ont jamais fait renoncer les marins de Côte Bleue !

Creusant lentement son sillon, la barquette single vers le rocher de l’Aragnon où notre homme avait calé la veille quelques pièces de filets.

Le voilà qui surgit au sommet d’une lame !

L’approche n’est pas aisée mais un rayon de soleil laisse apercevoir le signal.

Le filet est rapidement halé à bord et - ce qui est courant en Rade Nord - une jolie moisson emplit rapidement le bateau...

Un tres beau spécimen accompagne les dernières pièces :

Tout à sa joie, notre compère relèva la tête pour remercier cette mer génereuse et c’est alors qu’il lui sembla distinguer dans un repli de la houle un énorme poisson !...

L’image de la créature imprégna une seconde sa rétine avant de se dissoudre dans l’onde...

Laissant agir son instinct, armant la plus forte de ses cannes, il se mit aussitôt en chasse...

La longue traque commença...

Puis, brusquement, déchirant la torpeur dans laquelle l’espoir et la peur d’échouer avait plongé notre homme, le frein du moulinet se mit à hurler !

Il s’écoula un temps infini avant qu’il osa poser la main sur la manivelle.

Et, lorsqu’enfin le silence se fit à nouveau, d’un mouvement ample, serrant comme jamais sa canne, il ferra.

Il LE TENAIT !

Un incroyable combat éclata.

Lutant comme si sa vie ne tenait qu’au fil qui le reliait au poisson, notre pêcheur jeta jusqu’à ses ultimes forces dans la battaille.

Maintes fois il cru le perdre au bout d’interminables rushs où la bête lutant pour son salut semblait vouloir l’entrainer vers les noirs abysses.

Maintes fois il sut dominer son effroi et inlassablement, milimètres après milimètre, reprendre le dessus.

Jusqu’à la rédition.

Le monstre était là. Se sachant vaincu, il ouvrit grand son ignomineuse gueule et dans un ultime râle accepta son funeste destin.

Combien de temps perdit-il conscience ?

Epuisé par l’effort, submergé par l’émotion, notre valeureux marin se réveilla alors que le soleil descendait sur l’horizon.

Son extraordianire capture gisait là, contre le bateau. Inerte.

Il rassembla ses dernières force et parvint malgré la douleur qui dardait ses muscles, à hisser le monstre à bord.

La route vers le port fut interminable tant le combat l’avait éloigné de la côte,

Mais que sont le froid, la faim et l’errance dans le coeur d’un pecheur face à la joie d’une capture exceptionnelle ?!


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2086 / 632768

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site BARQUETTES Z’ET POINTUS  Suivre la vie du site Peches authentiques   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License