Was Peche

Reportage à l’ arrache

lundi 21 juillet 2008 par Congriste

Les dernier jours de Phil I avec une sortie sympa de fin de journée racontée par Loris (à lire avec l’accent Italien).

"Hallo c’est Yves. Quesque tu fout ? T’es a la maison non ? "
"Oui mais je suis pas equipé moi"
"On ç’en fut, t’inquiete"
"bon ok d’accord, je MP a @lain, j’ammene un morceau de saucisson et quelque bricole, on ce voit a Nice"

Reponse de @L ""Perfect, je te file un manuel, t’inquiete ""

Novice a cet peche je savais pas quesqu’il m’attandé

Randez vous a 17 h au port, debussolé par le changement d’horaires j’arrive avec un quart d’heures de retard, Alain et Yves m’attendes sans trop m’en vouloir, au moin je pense.
Je commances a avoir des doutes quand Al suriant me fait "Tu te sent en forme ? Tien c’est ta cannes, il y a 400mt de tresse on va pecher en derive, tu va voir on va s’amuser"

On embarque et on part

direction le large

On s’installe, Alain cherche la bon point

et on met les cannes a l’eau

Pendant la cannes qu’on ma passé continu’ de devider la bobine, " Eh Al, tu m’as dit que il y avait 400mt, mais la tresse est presque fini" "Ah oui il y as du nilon aussi apres, c’est bon tu est presque a bout"

les conditions sont bonnes, la meteo heuresement c’est trompé, il y as tout pour passer
une bonne soiré

La premier derive arrive a bout sans resultat c’est le moment de remonter pour ce replacer

"ça y est tu peut comancer a bobiner dans cinq minute on bouge"

Bon allez on remonte cinq minute ça va, taing j’ai le temp de finir mon verre entre un pompe et l’autre

Là premier ça ce passe pas trop male pour le momement, c’est dure au debut mais fur et a mesure je prende le ritme.
Au but de deux trois minute derier moi j’entende, pssssssssssshhhhh, Al as allumé l’electrique, decevant pour mon morale

On recupere la derive et on va ce repositioner, quelques minute pour me retablir et je dit a Yves " ça va c’est pas trop dure"

tranquille me repond
"non ça va, mais c’est juste la premier"

La premier derive arrive a bout sans resultat c’est le moment de remonter pour ce replacer

"ça y est tu peut comancer a bobiner dans cinq minute on bouge"

Bon allez on remonte cinq minute ça va, taing j’ai le temp de finir mon verre entre un pompe et l’autre

Là premier ça ce passe pas trop male pour le momement, c’est dure au debut mais fur et a mesure je prende le ritme.
Au but de deux trois minute derier moi j’entende, pssssssssssshhhhh, Al as allumé l’electrique, decevant pour mon morale

On recupere la derive et on va ce repositioner, quelques minute pour me retablir et je dit a Yves " ça va c’est pas trop dure"

tranquille me repond
"non ça va, mais c’est juste la premier"

bon Alex, j’espaire que le temp va etre bon, parce que tout ceux que ils avait annonces pour hier, est en train de souffler aujourhui
et puit le maitre incontesté du rouge il y as que toi, pour moi ça va etre encore une nouvelle experiance, pas pareille que la boite du bord

Donc on eté ou avec la sorti de hier, a oui la premier derive

On revien sur le point, on fait defiler les lignes, je pleure, on s’installe et on recoupe une tranche de saucisson
Apres un peut de parole et un verre, la canne en manuel soursaut, ça y est une touche
"va s’y amuse toi"
Cet foit j’y prende gout a la remonté, avec de la vie au but c’est qua meme plus agreable, pas moin fatiguant mais plus agreable.
Du mouvement au but de la ligne ce fait sentir de temps en temps et quelques minute apres on voit en fin les ecailles briller.
On pense en un p^remier temp a un enieme cernier, mais non c’est un beau merlin que on va arroser a l’arrivé
je suis tout content, mais avant la seance photo, on ce depeche de remetre a l’eau les ligne, encore une fois je pleure en voyaint la bobine ce devider, mais tout de suite je reprende ma joie on regardantle resultat

a dire vrai on est resté jousqu’as la nuit en esperand un gros tube, en plus Al n’as pas pus prospecté les 600mt, lors d’une des derive on est resté les deux cannes accroché au fond,la manuelle on as reussi a la decroché, l’electrique impossible de la faire bouger avec comme resultat au moin 300mt de tresse perdu
C’est la que justement a la remonté du manuel a moitié trajet je sente de coup sur la ligne, on pense pandant un moment au rouge que Yves a laisse la foit d’avant, puit on commance a croire as un sabre.
C’ eté bien ça

C’est 22h on remonte les lignes pour la dernier fois

22h10 je voit le montage arriver en surface
j’ai les bras en compote

22h15 on rentre au port

22h30 je suis contet comme tout, j’ai passé un tres belles soiré a bord du PHIL


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2432 / 631968

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Pêche dans les grands fonds   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License