Was Peche

Petit décrassage en rade sud

mardi 26 août 2008 par Congriste

La veille un combat de folie en rade nord. Alors pour me reposer, petit décrassage en rade sud, histoire de se faire plaisir avec du plus reposant.

A peine remis de mes émotions d’hier, ce matin je suis allé faire reposer le dos et les rondelles de frein du stella sur du peil plus petit.....

Pour reposer donc le matos comme je disais un petit décrassage. J’ai ressorti mon moulin préféré, monté cette fois en nylon (2 bobines c’est pratique).

Mais comme chacun sait, faut quand même avoir toujours avoir un peu de doré, les poissons aiment beaucoup

ça commence assez mal, pas une pitée. Pourtant sur le bateau à côté, ça a l’air d’aller, j’entend au loin un "vas y mon fils !" (à prononcer avec l’accent pied-noir )

A l’évidence il y a un problème dans mon positionnement ou dans mon montage, la matinée avance, je décide de changer de tactique

Changement de tactique donc et ça venait bien de ça le problème. Malheureusement je discute avec Roger sur l’aspect du plancton qu’on voit défiler dans l’eau, je regarde pas ma canne et quand je relève la tête, la canne est pliée en deux, je la saisis mais je pas le temps de dire ouf, cassé !

Bon, comme je suis sur un petit nuage depuis hier ça me fout même pas les nerfs. Les Chercot arrivent, j’en profite pour les renseigner sur les conditions du jour et maintenant ça y est je suis cerné par la rade nord, Tim à droite, Chercot à gauche

ça fait 5 minutes que Didier est mouillé, hop un nouveau départ. Cette fois ça a l’air d’être bon, ça commence à venir......décroché !! Un ça va, 2 je commence à avoir les nerfs, je suis de bonne humeur mais faudrait quand même abuser !

Comme plus rien ne se passe, avec Roger on sort le casse croûte, un petit blanc, quelques pizzas sur la merveilleuse nappe rose

Quand tout d’un coup, le doré se met à chanter. J’empoigne la canne, sacré départ !!
Il n’arrête pas de prendre du fil, j’ose pas trop le brider de peur de casser à nouveau, je prie juste pour qu’il aille pas s’enraguer. Le combat va être assez long, certainement un beau poisson aidé en plus par un courant très fort. Il finit par commencer à venir non sans me mettre encore de jolis démarrages. Je passe la canne à Roger pour qu’il en termine pendant que je vais chercher le salabre qui est toujours au fond du bateau.

Bon, la bestiole arrive au salabre, il est pas très très long mais bien épais et quand je soulève je sais que c’est un joli peil. Au peson finalement 6kg940, allez je m’accorde un 7kg

Taing de WE, j’en veux des comme ça toutes les semaines

La rade nord qui s’en va passe me saluer (tout sourire, je crois qu’eux non plus rentrent pas les mains vides).

J’abandonne Didier et Corinne au méchant sud-est qui commence à monter......mais mon petit doigt me dit qu’ils ont bien fait de rester

Allez pour le plaisir


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 9093 / 628158

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Traîne côtière vif et leurre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License