Was Peche

Oooooh chihuahua...

vendredi 7 novembre 2008 par Congriste

Les pécheurs de loups au leurre n’aiment pas trop qu’on parle d’eux, alors pour une fois que je peux mettre un reportage, j’en profite ! Raconté par Rems.

Je sais pas pourquoi mais depuis le début de la semaine j’avais cet air là dans la tête :


DJ.Bobo.-.Chihuahua
envoyé par djoik

J’avais beau y faire, ça voulait pas en sortir... ooooh chihuahua !

Faut dire que la situation n’était pas bien brillante ces derniers mois. Très peu de sorties. La dernière, début juillet s’était soldée par une bredouille magistrale. Et surtout, très peu de poissons et pas bien gros en plus. Etais-je en train de devenir fou par manque d’iode ?

Mais soudain je comprend

Chihuahua, c’est son petit nom à lui. Inconsciemment, c’était sa voix que j’entendais...

Chaque pêcheur au leurre a sa botte secrète, son leurre qui sauve la situation, celui qui marche quand rien ne marche. Moi c’est : ooooh chihuahua !

Je passe quelques coups de fil aux collègues, sans succès. Estaque et Delta travaillent, Simon et Cyber sont en vacances. Seul Arnaud me dit qu’il pourra peut-être me rejoindre dans l’après-midi...

Tant pis ! Après une préparation minutieuse et fébrile de mon matériel, je me couche enfin... à 2h du mat ! Et toujours cet air dans ma tête... ooooh chihuahua !

Lever à 3h30 un peu laborieux. Je charge le matos dans la oiture, et me voilà parti vers les terres rouquiniesques...

Lorsque j’arrive, il fait encore nuit noire. Reuseument, les moustinadairs ne sont pas de sortie.

Je chausse mes ouaders, je monte ma petite canne et j’accroche le chihuahua tout blanc. Il me semble le voir me faire un clin d’œil... Je dois halluciner ! Et me voilà parti sur le sable pour le promener.

La fin de nuit est très calme. Le silence du matin est seulement troublé par le bruit des billes du leurre qui zigzague à la surface d’une mer déchainée...

C’est le moment que j’adore par dessus-tout...

Les surfcasteurs sont de sortie et de temps en temps, je dois interrompre ma promenade pour passer une batterie de cannes.

Le jour vient de se lever, je suis bien concentré et je m’applique à faire danser le chihuahua. Je dépasse une autre batterie de cannes. Un petit salut au pêcheur pas très bien réveillé, lui, et je relance.

Je commence à animer le leurre et là, c’est le moment tant attendu, la drogue des pêcheurs au leurre : l’explosion en surface. Et celle-là est belle et engendre un gros "splash" et une belle gerbe d’eau ! Grosse châtaigne dans la canne. Mais il ne se pique pas. Je suis dégoûté, il devait faire au moins...

Après une ou deux secondes d’arrêt, suite à la surprise et à la dépression nerveuse éclair, je continue mon animation et quelques mètres après, nouvelle explosion et grosse châtaigne mais cette fois-ci, il est cloué !

Le moulin se met tout de suite à chanter et le poisson commence à me prendre du fil dans un joli rush. Un court instant, je me dis "Tu vas voir que t’as chopé une lichette pour te planter deux attaques de suite et un rush pareil !" Mais le poisson s’arrête et commence à mettre des coups de têtes, c’est lourd et ça ressemble à un loup pas vilain du tout.

Ma petite canne est pliée mais il vient petit à petit. Il me remet un rush plus court : il doit fatiguer. Le pêcheur que je viens de passer est derrière moi sur le sable et je l’entends qui me crie "C’est une liche ! C’est une liche !". Mais le poisson monte en surface et je vois sa dorsale et sa caudale. C’est un loup et il est loin d’être vilain...

En tous cas, il est bien nerveux et il ne se laisse pas faire. Après quelques minutes de combat, il vient à moi. Un coup de pince à poisson et hop !

Ooooooh chihuahua !

Il est sept heures et demie du mat, tout va bien...

Ma pince-peson le donne entre 5kg et 5,5kg.

J’aurais quelques attaques de plus dans la matinée mais pas concrétisées sauf pour celui-ci qui devait attendre le leurre la gueule ouverte puisqu’il a chopé avant que j’aie le temps de fermer le pick-up.

Ooooooh chihuahua !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4403 / 631468

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Lancer de leurre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License