Was Peche

Escales Wasiennes

dimanche 16 novembre 2008 par Congriste

Après qui sommes nous, où sommes nous ? Au départ une forum fermé qui joue le rôle de tchat entre 5 copains en attendant que notre forum préféré n’ouvre à nouveau (d’où le nom wait and see(a)), puis le forum qui n’ouvre plus et le forum provisoire qui devient WAS, comme avec les 5 copains mais à 100 cette fois et de tous horizons comme on peut le voir sur ces cartes. Superbe boulot réalisé par Jihème avec l’aide de Google Earth.

Le bateau est prêt, les cales sont remplies de vivres et de bonbonnes, nous pouvons appareiller pour aller à la rencontre des potos

Nous partons de la frontière catalane en longeant des côtes rocheuses du roussillon pour très vite aborder de grandes plages, et les premières rencontres

Nous franchissons ensuite le narbonais, puis le cap d’agde et sète et là on peut se reposer entre frontignan et palavas, ou il y a des copains

Nous traversons la petite et grande camargue, l’espiguette, beauduc, les saintes, piemanson, des paradis pour surfeurs sur des plages infinies, réserve naturelle (et naturiste) pour enfin découvrir ce monstre de grand rhône qui sculpte toute la camargue, c’est la grande bouche et le golfe de fos , avec à l’est son paysage typique hérissé de cheminées

Allez on remonte dans des fonds plus rocheux vers la bouée de carro, et cap à l’est pour découvrir la côte bleue

Puis dans le prolongement la célèbre RADE NORD de marseille

Nous franchissons ensuite une ligne territoriale avec laquelle on ne plaisante pas, pour se présenter à la porte de la non moins célèbre RADE SUD de marseille

Et là nous y sommes en plein, il faudrait un marseillais pour décrire ce décor d’îles et de criques qui se dissimulent aux alentours

On se régale à passer les calanques et cassis et on arrive à la ciotat, au loin à l’est c’est bandol, on aura un pied dans le var

On laisse les embiez à babord, on passe le cap sicié toujours un peu redoutable et on vient accoster dans la rade de toulon entre 2 bateaux gris, mais la presqu’ile de st mandrier et la côte pour rejoindre les oursinières est magnifique

On contourne la presqu’île de giens en se faisant mouiller un peu en laissant à tribord les îles d’or pour se retrouver dans la grande rade d’hyères

puis on va twister à St Tropez en logeant le massif des Maures

au début du massif de l’estérel, on fait une petite halte

Cette côte rocheuse tourmentée et magnifique va nous mener au golfe de la Napoule

On se tord le cou pour contourner le cap d’antibe et arriver vers la baie des anges

Encore un peu plus vers l’est, nous avons encore 2 escales de chaque côté de la principauté

Laissons l’espécialiste du spipolo pour faire cap sud sud est, une odeur de figatelli nous attire. La brume nous empêche de voir la corse du nord, qu’a celà ne tienne on descend plus bas vers le golfe d’Ajaccio, et ses îles sanguinaires qui s’incendient au couchant

encore un peu plus au sud, on devine des caches de dentis

Allez , le vent est favorable , on longe la sardaigne, la sicile pour arriver enfin chez le plus sud des wasiens

Les plages tunisiennes sont magnifiques, on remonte en flanant pour une autre escale

nous filons vers l’ouest avec une petite escale algérienne

on arrive en vue du détroit de gibraltar, lieu magique qui nourrit la méditerranée de fougue océane, a babord les côtes marocaines, à tribord l’andalousie avec une envie folle de danser le flamenco sur le pont, et ce curieux rocher british !

Nous affrontons désormais l’océan, aller cap au nord, les côtes du portugal, le cap finistère, et le pays basque, un peu le pendant de notre point de départ avec les pyrénées au milieu, rocheux au départ, les grandes plages ensuite,

Notre voyage touche à sa fin, le bateau et les hommes sont fatigués, mais on va terminer par un petit survol des hommes et des femmes du nord que l’on visitera plus tard quand on aura le permis fluvial


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3534 / 635768

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site L’esprit des canisses   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License