Was Peche

Juste pour la Madré

vendredi 12 décembre 2008 par Congriste

Avec le sens du sacrifice qui les caractérise, les 2 beaufs du team bilou sont allé traquer le loulou pour amener à la Madré. Mais au délà de la pêche, il y a aussi de merveilleuses photos de la sauvage embouchure du Rhône. Raconté par Jihème et Gutch.

C’est vrai qu’elle nous rends des services précieux (place au port, locations etc...) mais elle veut du loup à tout pris, les dorades elle en a marre, alors le team bilou est parti en apprentissage louvesque dans la grande bouche, par contre on est ratatinés comme le dis walde , on a pas fait des merveilles, mais la madré est contente, quand gutch sera au boulot domani, il pourra avoir le temps de poster, quelques tofs
ET SURTOUT cette expérience va nous faire monter en puissance je pense.

Pas beaucoup de blabla, surtout des tofs pour un marathon de 24 heures ou JM a sauvé l’honneur du team.....

tout d’abord on essaye de faire des vifs avant la nuit, 0 au compteur ça commence bien....

on arrive sur zone on rentre dans la grand’bouche silencieusement en longeant le rivage...

Les surfeurs du bord sont déjà là.....

les bâteaux sont là aussi attendant la nuit....

tout le monde se prépare avant la nuit qui va tomber rapidement....

pas de touches, quand à minuit JM nous crochète un joli petit loup d’1,200 kg au rapala....enfin un poisson pour mon pauvre compagnon qui entre le carrelage, la ferraille et son accident commence a peine la saison 2008.....

Je vous laisse voir son bonheur....bien joué le beauf.....

bon ça fera sourire les pros du loulou, Sylvain, Minos et les autres especialistes du forum mais même dans le sceau on le trouve beau.....

ça sera malheureusement la seule touche de la nuit....

au petit matin, notre ange gardien se prépare a en découdre avec les pélas, et nous découvre transis dans l’humidité du jour naissant....

celui là il sait tout ce qui se passe dans son jardin, pas le moyen d’y échapper même camouflé dans les méandres du fleuve roi, le Rouque nous a trouvé...

nous décidâmes de remonter le rhône en traîne au petit matin, mais attention aux touristes, faut connaître et pas accoster n’importe où, c’est un repaire de pirates squattant les lieux, on dirait un paysage d’après apocalypse, heureusement on est acceptés maintenant mais gare aux beaux bâteaux et à leurs hélices au milieu des arbres morts...

même en voiture ne venez pas........sinon

de temps en temps un petit ponton ou plage privée , repaire des boucaniers qui fument le thon et les anguilles.....

a la descente vers la mer je laisse JM raconter la belle touche qu’il a eu avec une alose de 30 cm en guise de vif.......

plus loin en mer direction les coins à pélas, une trentaine de bâteaux sur zone, on traîne doucement au milieu, personne fait quoi que ce soit, même pas vu un biar....

pourtant JM avait mis son baudrier décidé a en découdre avec les pélas ou les hollandaises faisant du bronzage a l’avant des boats, mais pas de touches de ce côté là non plus....


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 8382 / 631968

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Traîne côtière vif et leurre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License