Was Peche

Clément

vendredi 4 juin 2010 par Congriste

Par Diabar

Non , ce n’est pas ce qui me caractérise le plus avec les sérioles , mais c’est le prénom de mon petit dernier qui est arrivé hier pour des vacances à la maison .
Parmi mes trois fils , il est de loin celui qui s’intéresse le plus aux plaisirs de la mer et à 18 ans bien évidemment c’est la CSM qui le passionne .
Dur donc d’intéresser un jeune homme à nos pratiques avec leurs aléas ( brocouilles , petits tableaux ) et ses contraintes ( lever quand les copains-copines rentrent de soirée , journée en tête à tête avec le vieux ... )
Donc faut de l’immagination et du scénario si on veut fidéliser et puisque leur énergie est inépuisable , ben faut piocher dedans ...

Tout ça pour dire : Amberjack Day .

La journée commence par la traditionnelle cueillette des vifs . Pas facile ce matin ;
Clément aime bien ça , la dandine c’est ludique et les touches sont fréquentes .
Dans le vivier , il y aura aussi une petite sériole ( no-killisée plus tard ) .

Serait-ce un signe ?

Le vivier bien garni , direction Sérioland .

La mer n’est pas très bonne et le gamin n’a dormi que 3 heures malgré mes recommandations .

J’ai peur qu’il ne soit malade
Je l’envoie se coucher dans la cabine le temps du trajet et de la mise en pêche , lui promettant de le réveiller à la première touche .

J’envoie le premier vif et je me prépare pour le deuxième , mais .... pas le temps , Boum ça part et c’est sérieux ;

Réveil façon Légion pour Clément qui est harnaché au saut du lit

Yes Amberjack , les rushs sont typiques , la longueur honorable de fil sorti augure une belle bête ;

ça va occuper le minot pendant un moment
Il écoute bien mes conseils et j’ai le plaisir de voir qu’il joue plutôt la prudence sur le frein pour ne pas casser un " si beau poisson "

Le combat a été rude pendant 35 mn , et le minot s’est comporté comme un vieux briscard

J’ai joué le rôle du line-man et gaffé la bête .

A ma surprise sa taille n’est pas celle que j’attendais mais c’est parce qu’elle s’est piquée sur la joue .

La photo a été prise plus tard au retour au Frioul et vous comprendrez pourquoi

Clément fait des sauts de joie dans le bateau . Il avait déjà pris pas mal de gros dentis l’été dernier mais c’est sa première sériole et elle pèse 18 kg . En plus le dialogue " viril mais correct " avec le poisson ne lui a pas déplu ...

Je lui dis attends un peu qu’elle meurre , tu pourras la saisir pour faire de belles photos .

En attendant , je renvoie un vif ....

Et badaboum , on n’a jamais eu le temps de faire cette photo

Un départ de Grand Prix

Là c’est pas pareil et au début j’ai bien peur que le l’histoire des rouges ne se répète .

La bête stoppe enfin et Clémént reprend la main

Il s’est démerdé comme un chef . 45 minutes pour appercevoir la tâche mais je n’ai pas contrarié sa prudence

33kg , ça commence à venir

Le papa très fier et très content

Très tôt , une vilaine mer d’Ouest s’est levée nous contraiganant à abandonner le down puis plier bagage .

Etape au Frioul en rentrant et Clément voulait mettre un masque .
Quelques oursins plus tard , retour à l’Estaque .

Je crois qu’il reviendra


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 7793 / 635868

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Traîne côtière vif et leurre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License