Was Peche

Fuck the FUCKERS !!

jeudi 1er juillet 2010 par Congriste

Par Timat et le reste de la troupe

Ouffff... un peu plus et on pouvait s’appliquer à nous même cette formule pour le moins... percutante !

Tout commence apres une grosse journée de labeur et nous retrouvons notre @lain juché sur sa magnifique Triumph vintage venu recupérer les leurres du far East...

Vite, on largue les amarres et on se met en quête de vifs.

Le temps presse, nous n’avons qu’une poignée d’heures avant la tombée de la nuit.

Comme de bien entendu, c’est quand on a besoin d’eux qu’on ne les trouve pas... impossible de mettre la main sur le moindre vulgus severus ni une modeste totenia piteas...

Et c’est pas faute d’avoir cherché, croyez moi !

L’ambiance s’en ressent à bord du rio car si Ber a rompu la mélédiction qui le frappait l’année dernière, le Rouque ne peut pas en dire autant, quant à @lain...

Pour dédramatiser et détendre l’atmosphère, on attaque les pistaches, et on ouvre les premières bières glacées...

Est-ce l’odeur de la mousse qui l’a attiré ou peut-être bien le son des capsules qu’on soulève, toujours est-il que c’est précisément à cet instant que Mitch nous rejoint...

Euhh j’étais surtout venu apporter des Pistaches ...

Il est magnifique notre Admin !!

Et dans la lumière du couchant, il est pleine forme !! On lui passe une partie des calams congelés péchés par Ber l’autre soir... et il s’en retourne aussi sec d’où il était venu (apres s’être resservi un troisième fly) !

Quant à nous, la mort dans l’âme, nous devons nous résoudre à trainer du congelé là où j’aurais tant aimé servir à notre hôte du frais...

La chasse commence...

... mais rien de franchement excitant. La présence de plongeurs sur le spaï y est peut être pour quelque chose. Le soleil descend sur l’horizon...

Le compte n’y est pas.

C’est à ce moment là, que, venant de nulle part, surgit Mitch pour la deuxième fois de la soirée.

Bien que la cambuse de la Nichée soit serieusement entamée, ce n’est pas le fly qui illumine les yeux d’Admin.

Il plonge dans son bateau et nous sort sans autres préambule...

... un pti encas pour égrémenter l’apero !

Pourtant les pistaches étaient bénies de chez bénies

Parties de la baie des anges au matin

Un peu de respiration sur une air de repos

Un pause chez nos amis Varois

Une petite halte aux pieds bénis de la bonne mère ...

Et même au contact d’une selle Yankee

Je pense qu’hier soir notre erreur principale était là ....

Un paquet de pistaches ça ne s’ouvre pas sur une assiette jaune,
Jamais sur une assiette jaune

Surtout des pistaches bénies ....

Pour une première traine, il s’en sort plutôt bien notre guide spiritueux !

On fait ni une, ni deux et hop ! On suis Mitchou 1er, le roi de la Redonne, dans un repli secret de son jardin...

Il va bientôt faire nuit. Pas une seconde à perdre.

Ber accroche notre plus beau candidat à l’enfournage de seriole sur un PG à babord, et on fait descendre à tribord sur le DR un jeune ey tendre ambitieux...

La partie est relancée !!

Les deux Foketo oscillent doucement sous les mouvements du bateaux qui trace lentement un beau sillon crépusculaire...

Une drole de vibration à droite. Un tréssotement à gauche... DOUBLE DEPART !!!

La suite, sans parole... hélas, deux fois hélas.

Même les encouragements vigoureux de Pesca n’y ont rien fait.

Et alors que le désespoir le plus noir anéantit le Rio, seul Rouque continue ses petites conversations particulières au téléphone...

Il fait nuit.

Sans un mot on rentre. Sauf Rouque qui continue ses petites converasations particulières au téléphone...

Nous laissons là notre Mitch extatique qui vient de décrocher la lune et de reverser sa bouteille de fly...

S’en suit un diner de m....

Dans un ambiance de m....

Et pour couronner le tout, comme il n’y en a jamais en Côte Bleu, on s’est même fabriqué des moustinadaires !

C’est vrai que Mathieu faisait un peu la gueule hier soir

Pourtant, moi, je n’étais pas déçu,
en rade Nord, c’est pareil que dans le 06 :
des départs oui :
mais ça fini en décrochés, en casses, tout est normal.
Mais Mathieu, fort de ses succès, n’est pas soumis à la pression du détail.

Moi je le savais mais bon, j’étais l’invité, j’étais venu pour apprendre

Une pistache dans l’assiette jaune : ça ne pite pas, ça ne peux pas piter !!!

Et après on dit que Rouque est un chat noir et tout et tout, qu’il a jamais pris de peil à bord .

C’est se voiler la face et fuir ses responsabilités, enfin je trouve

Pour faire piter, la pistache ne doit pas sortir de son sac d’origine...
surtout quand on a la chance d’avoir des pistaches bénies...
Et je suis content que vous m’ayez écouté ce matin

........Le lendemain....

Hop hop hop...! Trois ptis calas frais du jour en 5 minutes à l’heure où blanchit la campagne...

Pour les gardois, je pense que la pistache n’est pas en cause
Il va falloir trouver ou se trouve le couac, et je pense sérieusement qu’il faut analyser la couleur des élastiques

Vouai ! Tu aurais vu la tronche à Timat quand JM a remonter la ligne et au lieu d’avoir un décroché c’était UNE CASSE !

L’action abrasive de la pistache est redoutable…

Donc refaire un montage…

Réarmement pistachien…

Et hop !

En tout cas super toute petite matinée de pêche… 2h30 pas plus… pas eu beaucoup le temps de s’empistacher…

Pouet pouet…

En résumé, c’était S U P E R S Y M P A

Hier soir, dépité, Mathieu me dit, Demain 6h au bateau avant le boulot...
Moi, j’avais prévu de décoller à 5h pour aller au boulot

Après un phase de négociation avec moi-même, j’ai donc décidé de sacrifier une matinée à faire des conneries au profit de la vraie vie
Bien m’en a pris.

Par contre les bugues de rade nord sont énormes et peuvent atteindre le poids respectable de 0.9kg (c’est un poids estimé car je n’ai pas trouvé de peson dans le boat à Mathieu)

Merci à tous pour cet acceuil, et ces sorties
J’ai beaucoup appris et j’ai compris 2 ou 3 conneries que je faisais expliquant bon nombre d’échecs dans le 06 (les détails, toujours les détails)

Il y a plein de gens sympas chez Mathieu
Il y a plein de potes sur le boat à Mathieu
Il y a plein de peills chez Mathieu
Il y a plein de calas chez Mathieu
Il reste plein de pistaches dans le boat à Mathieu
Il n’y aura bientôt plus qu’un poil sur la tête à Mathieu (si il continue à inviter des Barges sur son boat)

Merci Mathieu et merci à tous les autres pour cet accueil
Je reviendrais

Des sourires qui en disent longs !

Qu’est-ce que l’on était bien ce matin, quel bonheur de passer 2 heures sur l’eau juste avant d’aller au taf, arf…

Bon les peils eux ils auraient préférés qu’on soit au boulot plus tôt, c’est sûr…

Merci Mathieu ! Du grand art cette sortie, quelques calas bien frais vite fait bien fait, et paf la magie du petit matin…

On s’est régalé !

C’est vrai que pour oublier nos déboirs de la veille, rien de tel que de proposer à Alain de gouter à mes petits before matinaux avant d’être hapés par nos activités professionnelles.

Du temps volé au temps.

Des instants magiques où dans le silence du jour naissant les âmes communient avec la nature foisonnante...

Trois petits calams opportunément prélévés et nous voici à pied d’oeuvre. Il est 7h00, dans une heure 1/2 nous nous séparerons pour nous livrer au vacarme de la vie civile...

Tchac ! c’est parti. @lain à la manoeuvre.

Les saziens se frottent encore les mirettes...

... et @l remet ça avec une belle pela un brin énervée !

L’ultime cartouche est envoyée mais en vain, le soleil et déjà haut. Il nous faut pointer l’étrave vers la civilisation...

Désolé Christine, ce sera pour la prochaine fois !

Merci les Amis.

Une grande joie que de partager avec vous ces petits instant chipés à la "vraie" vie !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4559 / 631968

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Traîne côtière vif et leurre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License