Was Peche

L’art de rendre heureux...

vendredi 9 juillet 2010 par Congriste

Par Xander

Et oui, c’est tout un art de savoir rendre heureux les gens...
et s’il y en a bien un qui excelle en la matière, c’est Jack.

La météo était pas folichonne pour ce week-end... bon coup de vent annonçé samedi, dimanche avait l’air jouable.
Petit coup de téléphone dans la semaine histoire de se mettre d’accord pour regarder le RCT ensemble samedi soir ( c’est bon de voir le classement top 14 après 3 journées... ) et l’idée est lançée de se faire une petite sortie traine dimanche.

Bon, Lolic n’étant pas dispo, préférant aller faire des folies de son corps le samedi soir ( faudrait d’ailleurs que je m’y mette, plutôt que d’aller à la pêche... enfin, c’est un autre sujet et chui nul en Corbier, j’ai essayé...), je lui demande s’il serait d’accord pour embarquer mon ami Lionel qu’il connait, adorant la pêche mais ne connaissant pas encore les joies de la traîne lente avec un tout bon ( je l’avais emmené mais bon, le résultat ne fut pas tip top malgré un joli barra et une belle casse sur une sériole). C’est comme vous vous en doutez avec plaisir que Jack accepte sans hésiter, et rendez vous est pris tôt le dimanche matin ...

Départ du port de La londe, arrêt pompe histoire de donner à boire aux 2 moulins et let’s go to The Levant pour rejoindre le jardin.
Bon, la mer est plutôt hachée, et je m’inquiète un peu pour mon Lionel, sujet à la vomitonite aigüe, mais heureusement Mercalm est irréprochable !

Arrivés sur place, on tente de faire des vifs. ca part plutot bien mais très vite, ça se calme et on peine à collecter 5 petits sévereaux et 3 mendoles, quasiment tous faits par Lionel. C’est normal, sur le Baja, il faut savoir que ce sont presque toujours les invités qui font les vifs, nous on tease à coté pour qu’ils pitent... on va dire ça, hein
Donc, c’est pas la folie mais bon, on va faire avec.

Vu qu’on est relativement pauvres, on ne commence qu’avec le leadcore. Puis, la mer n’étant vraiment pas belle, le DR sera pour l’accalmie prévue pour la mi-journée.

Voilà, la première mendole est à l’eau et c’est parti pour la recherche du peil. Le pied quand la mer est pas top, c’est qu’il y a dégun sur l’eau, tout le jardin est pour nous tout seul, et on apprécie ce calme qui nous manquait depuis un moment... ( petite pensée d’ailleurs pour Alain que je viens d’avoir au phone, le pauvre... )

On a quand même un petit doute sur la valeur de la mendole en traine lente, c’est la première fois qu’on en met une et on ne sait pas trop si c’est suffisamment costaud pour survivre à 2 owners et tenue en laisse.
Mais le premier départ nous ôte toutes inquiétudes. Je prend la canne, ferre le temps que Jack équipe Lionel, et il prend le relais... c’est la première fois, il me semble et je ne pense pas me tromper, qu’il tient une canne stand up avec tambour tournant. Jack lui prodigue les conseils comme il sait si bien le faire, et moi, ben je me régale de voir mon pote à la fois tendu comme un string et heureux de tenir un beau poisson au bout de sa ligne...

Et en effet, c’est un très beau barra qui se présent au salabre, le premier coup est le bon, et le voilà à bord.

C’est bizarre mais un très large sourire est affiché sur le visage de Lionel, allez savoir pourquoi...

La mission est remplie, la pression de la brocouille s’évapore, mais bon, il reste encore du temps et des vifs, alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin. Remise en traîne d’une medole mais son sort sera moins heureux, un autre barra tapera mais finira par se décrocher.

Le temps s’améliorant comme prévu, Jack décide de mettre le DR en route. Et là, les espoirs secrets de Jack de voir Lionel sortir un denti se mettent à etre plus que possibles, surtout quand on connait le Baja et son capitaine...

La traque de sir dentex commence, on quadrille la zone propice et ce qui devait arriver arriva...

La pince déclenche... étant aux manoeuvres du DR, je me saisis de la canne, récupère le mou et ferre. C’est bon, il est piqué, je le décolle du fond et passe la canne à Lionel.

Alors là, c’est pas le même cinéma qu’avec le barra...

Rushs, gros coups de tête, il se bat comme un beau diable, le bougre. Mais Lionel, étant déjà plus en territoire connu avec un moulin tambour fixe, suit les conseils de Jack à la perfection, sans trop se précipiter, et fatigue son poisson de fort belle manière pour quelqu’un qui n’est pas habitué à tant de défense...

Chui fier de mon pote qui se débrouille comme un chef, assisté il faut dire par un maître en la matière, et voilà son tout premier denti enfin à bord... Quelle joie !!!!

Il n’en revient pas le Lionel, en une matinée, il a remonté les 2 poissons de sa vie de pêcheur, un joli barra de 3kg environs et un joli denti de 4kg... si ça c’est pas magique !!!

Un dernier barra viendra compléter le tableau, un peu plus petit que le premier et on file se mettre en crique pour piquer un petit plouf tout en se restaurant quelque peu... enfin, se restaurer, les nombreuses oblades présentes m’obsèdent un peu... il nous manque une jolie sériole pour finir ce dimanche en apothéose...

Seul petit soucis, on est pas trop équipé pour ce type de poissons, relativement méfiants, où la discretion est la clé du succès. Mais bon, je tente quand même le coup, tout d’abord au sandwich mais les mouettes anéantissent vite toute tentative, puis, au bout d’une bonne heure, tout simplement avec un bout de peau de poulet. Et ca marche !

Premier départ mais fausse manoeuvre et c’est la casse. Bon, remise en place de la peau de poulet, nouveau départ et là, ça va, ça a l’air de tenir. Je remonte doucement l’oblade, tranquillou, sans trop lui tirer dessus, mais bien sur, elle se décroche sous le bateau...

Bon, ben ce sera pas pour aujourd’hui la belle sériole. Mais bon, c’est pas bien grave, ce fut une splendide journée avec de beaux poissons qui ont régalé le Lionel !!!!

Il est pas peu fier sur la dernière photo !!! mais on le comprend tellement...

Reste bien sur à faire la chose la plus importante :

Grand merci à Jack de la part de Lionel qui a pas dit grand chose sur le chemin du retour, surement des images plein la tête, et surtout GRAND GRAND merci de ma part d’avoir régalé mon ami de la sorte, ce fut un vrai grand bonheur pour moi d’être à la pêche avec vous 2 en même temps, le big panard !!!!


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4600 / 628321

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Traîne côtière vif et leurre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License