Was Peche

Fin Aout : les dents de l’amer

vendredi 16 juillet 2010 par Congriste

Par Sylvain

bilan.

Le temps me manquait , trop de monde la mer ne m’appartenait plus , je me suis contenté de petites sorties de deux heures aux premiers coups de l’aube , avant la fournaise du boulot... mais , tout de meme j’ai fini par affiner un peu ma technique

vous vous souvenez de la plus grosse fin juillet ?

je n’ai pas réussi a l’égaler , bien que je me sois fait casser par un très gros client lors d’une chasse a quelques mètres du bateau , deux ou trois jours après.

partir d’une certaine taille leurs rayures deviennent complètement horizontales

Au broumé -sardine inutile de tenter l’aventure , les armées de maquereaux espagnols tanqués au cul du bateau ne laissent rien passer.
L’avantage de leur présence , concentrés ainsi , c’est qu’ils attirent l’attention , et on va jouer avec ce dernier paramètre

Les pélas ici ne sont pas pêchées et ne sont meme pas présentes quand on demande a 99 pour cent des vieux du port et d’ailleurs , c’est quoi une péla ? connaissent que la bonite , oui effectivement il s’en prend une ou deux par an ... c’est un trophée rare.

Elles sont pourtant bien là quand on les cherche et qu’on arrive a passer l’obstacle des biards.

Difficile , il faut les chercher loin du bateau , or a cette époque meme très tot il y a un nombre considérable d’abrutis qui pensent qu’ils pêcheront mieux a dix mètres les uns des autres qu’en se laissant un peu de place... Je me cache de mon mieux .
J’arrive meme a grappiller un peu de silence et de tranquillité , parfois.

les pélas en sont plus grosses.
j’ai meme réussi un jour a faire monter de 30m des daurades grises

les pélas sont plus nombreuses , je suis descendu en diamètre et ça paye.
avec cette technique elles ne sont pas méfiantes pour deux sous !

Hier j’ai emmené le père de mon meilleur ami...
c’est lui dont le bateau avait chaviré au port lors de la tempête cet hiver.

dans le texte : "oh putin , ça c’est de la pêche"
effectivement..

eh ! on a fait plus malheureux je crois .

et toujours le temps qui me manque. Le temps de les faire venir , d’en combattre deux et d’en décrocher une troisième , il est l’heure de rentrer ...

nous remettons ça lundi .
et cette fois pas de contraintes , j’ai la journée peut-etre meme qu’on ira voir après s’il y a de la dodo , s’il fait beau.

Quand aux pélas , elles sont plus grosses de semaine en semaine


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 7183 / 631468

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE CABANON  Suivre la vie du site Récits de pêcheurs  Suivre la vie du site Traîne côtière vif et leurre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License